Des solutions pour soulager les bourdonnements d'oreille...

Un nombre croissant de personnes souffrent aujourd'hui d'acouphènes : bourdonnements, sifflements ou tintements ressentis dans les oreilles ou dans le crâne.

 

Sachez une chose simple : votre alimentation peut venir à votre aide, que vous ayez déjà entamé un traitement ou que vous en prévoyez un bientôt !

 

Les oméga-3 améliorent votre qualité d’audition

 

Des apports importants en oméga-3 (acides gras que l'on trouve dans les poissons gras des mers froides), ont été associés à une réduction significative du risque de problèmes auditifs chez les personnes de plus de 50 ans.

 

En effet, le problème de l’audition résulte souvent d'un mauvais traitement de l'information par le cerveau. Celui-ci doit en effet exécuter des tâches constamment complexes pour filtrer, trier et interpréter les signaux qui lui sont envoyés par nos oreilles.

 

Les oméga-3 contribuant au bon fonctionnement du cerveau, améliorent le traitement des informations auditives. Les matières grasses qui composent les membranes des neurones servent au bon fonctionnement des synapses, zones d'échange de ces informations. Les oméga-3 aident à fluidifier ces parois et à les rendre plus souples, facilitant ainsi la transmission des signaux nerveux.

 

Les nourrissons dont les mamans ont mangé beaucoup de poisson gras pendant la grossesse ont de meilleures performances cognitives, selon une étude publiée en avril 2007 dans The Lancet. De la même façon, les oméga-3 limitent la perte de QI chez les personnes âgées et contribuent à un meilleur fonctionnement cognitif.

 

A noter que les apports d'oméga-3 limitent aussi le risque de démence, de maladie de Parkinson et de maladie d'Alzheimer. Toujours bon à prendre !

 

Antioxydants, certaines vitamines, béta-carotène, magnésium, zinc... sont bons pour votre ouïe

 

Une étude publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition de novembre 2013 par des chercheurs américains et coréens suggère que le bêta-carotène, la vitamine C et le magnésium favorisent une bonne audition.

 

Ces résultats confortent ceux de l'étude de National Health and Nutrition Examination Survey de 2001-2004 qui a suivi 2 592 personnes et conclu que celles qui avaient de bons apports en bêta-carotène, en vitamine C et en magnésium avaient une meilleure audition.

 

Vous trouvez du bêta-carotène dans les fruits et légumes de couleur jaune-orange : abricot, carotte, patate douce, courge, citrouille (bio de préférence)…

 

La vitamine C se trouve dans de nombreux fruits et légumes comme le kiwi, les agrumes, l'avocat (bio de préférence). Vos fruits doivent être cueillis à maturité et consommés aussi frais que possible car la vitamine C s'oxyde au contact de l'air et perd alors ses vertus antioxydantes.

 

Le magnésium, enfin, se trouve dans certaines eaux minérales, les légumes verts, les noix, le chocolat...

 

Vous pouvez aussi vous procurer ces nutriments, de préférence en magasin bio, sous forme de compléments alimentaires.

 

D'autres études ont montré que le zinc et la vitamine D interviennent également dans la qualité de l'audition.

 

Enfin, selon le site LaNutrition.fr, le café (en quantité modérée) aiderait, par ses antioxydants, à prévenir les bourdonnements d’oreille : http://www.lanutrition.fr/les-news/le-cafe-previendrait-les-acouphenes.html

 

Diminuer les sources de bruit, une prévention et un bénéfice durables !

 

Le bruit est devenu un problème de santé publique :

 

http://www.ecoute-ton-oreille.com/les-differents-troubles.html

 

Si vous utilisez un baladeur ou un écouteur avec votre téléphone mobile, baissez le volume et, si la communication est mauvaise, renouvelez l'appel un peu plus tard ! N'hésitez pas également à raccourcir vos conversations. Vous rendrez service à la santé auditive de vos interlocuteurs !

 

Le son est créé lorsque les vibrations du tympan stimulent des nerfs au plus profond de votre oreille interne. A cet endroit, des poils très fins appelés cils convertissent les vibrations en influx nerveux qui est transmis à votre cerveau.

 

L'exposition prolongée au bruit de 85 décibels ou plus détruit ces cils. Plus le volume est élevé, plus rapide est la perte auditive.

 

Seuls les casques d'excellente qualité, écoutés à volume modéré, préserveront vos tympans.

 

Lors d'un concert de rock à 120 décibels, la perte auditive commence dès la 7e minute d'écoute !

 

Les percussions (naturelles ou électroniques), qui produisent des sons puissants et répétés, ainsi que les bruits suraigus fortement amplifiés (guitare électrique, synthétiseur) peuvent provoquer une perte d'audition irréversible.

 

Si vous écoutez cette musique avec un casque, il conviendra de limiter votre exposition à 1 heure par jour, à moins de 80 dB (A). Ce niveau sonore est à peu près équivalent au cri d’une personne ou au bruit de la circulation à proximité d'une route.

des alternatives...

chaque cas est unique...

un gain de temps...

chaque cas est unique...

un gain de temps...

divider divider

acouphènes

des alternatives...

info

@

sifflement-oreille.com